Saint Denis sur Ouanne

"Super  ordonnam" au dessus de l'Ouanne...

 

Au IXème siècle, Saint Denis est cité "Sanctus Dionisius"; la seigneurie releva des religieux de Fontainejean jusqu'à la révolution. On y cultivait la vigne dont le vin était très apprécié par Louis XIV. En 1358, Robert Knowles ravage la région, mais épargne Saint Denis. Malgré cela, les habitants se dispersent : certains ne reviendront jamais. Des Berrichons, des Jurassiens, des Auvergnats viennent s'installer afin de repeupler le territoire de la commune. Certains noms de hameaux en témoignent : les Galichets, les Lombards, les Blés...

 

 

 

Saint Martin sur Ouanne

A la rencontre de l'Ouanne et du Branlin

 

La Paroisse, mentionnée dés le IXème siècle sous le nom de "Dominium Martinium" qui relevait de l'archevêque de Sens, passa successivement aux Abbayes de Montargis et des Echarlis.

Les traces d'une forges à Donzy, en lien avec les ferriers de Tannère, les vestiges d'un pont gallo-romain à Ponessant, témoignent de l'activité qui régnait dès les premiers siècles. En 1358, le village fut pris et pillé par les routiers de Robert Knowles installé au château voisin de Malicorne. Au XVème siècle, la seigneurie relevait du comté de Joigny et revint par la suite au comte de Charny